16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 21:09

Cette vidéo d’un épervier mâle a été réalisée en Digiscopie en région Haute-Normandie. L’oiseau venant de temps en temps au font de notre jardin, mais aussi également sur le mur du cimetière qui jouxte notre habitation, ainsi que sur les poteaux d’un herbage de proximité et sur de vieux arbres, la distance entre l'oiseau et le matériel était de 20 à 50 mètres. Les vidéos ont commencé début octobre 2012 pour se terminer début mars 2013. L’épervier venait éventuellement plusieurs fois dans la journée, il était également plusieurs jours sans venir, mais ne vous prévenait pas de son arrivée. L’oiseau regarde de temps à autre dans ma direction, mais à aucun moment il ne m'a détecté, de ce fait, il n’a jamais été dérangé, cela a toujours été notre priorité envers les animaux sauvages. Enfin, Il a été réalisé une soixantaine de séances vidéos de 10 à 40 secondes, pour n’en garder environ qu’une quinzaine seulement. Les vidéos ont été réalisées en HD 1280 x 720 avec des focales correspondant de 1500 à 3000 mm.

Vidéo:

Matériel utilisé : longue vue Kowa TSN 663 Prominar (lentille XD en fluorite)

0culaire Kowa A414.1 zoom 20-60 

Adaptateur BAADER  pour APN

Appareil photo : Nikon P300

Trépied Manfrotto avec rotule fluide 701 RC 2 

Audio :

Musique de Stephan Sicard (Logos)

Titre du CD : Espace Intérieur

http://www.logos-musique.com/

Copyright Jean Marie et Anne Marie Hardouin - tous droits réservés

Reproduction de la vidéo interdite.

PS : Selon votre ordinateur, cette vidéo peut être regardée en qualité moyenne 380, en qualité standard 480, ou en qualité maxi qui est le HD 720, ce dernier étant le format d'origine lors de l'enregistrement.

Partager cet article

4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 19:53

En Seine Maritime, samedi matin 2 février 2013 des chasseurs d'oiseaux d'eau ont empêché une sortie de naturalistes dans l’estuaire de la seine.

En effet, un groupe de personnes qui devait faire une sortie dans l'estuaire, sous la conduite d'une animatrice de la Maison de l'Estuaire, a été agressé verbalement et bousculé par une bande de chasseurs menaçants et revendicatifs. Le groupe a été obligé de s'enfermer dans la salle écologique "L'Avocette" au pied du pont de Normandie. Ces individus malsains et peu recommandables ont annoncé sur un tract qu'ils entendaient interdire toutes les visites dans l'estuaire. Leur colère vient du fait qu'il est prévu de restreindre les zones chassables et de diminuer le nombre des gabions de chasse. Quand l’impunité est acquise, on peu s’attendre à toutes sortes de dérives, et que dire de l’état français qui nous saoule régulièrement pour des  événements banals, mais qui ne bronche en aucun cas devant ces bandes de loubards : pauvre République, tu es devenue bien basse… !

La gendarmerie ayant été appelée, s'est rendue sur place et n'a fait que discuter avec les chasseurs et ignorer complètement les victimes...

L'après-midi une conférence était organisée par le président de SOS-Estuaire, au 1er étage d'un local prêté par une association. Notre ami Alain Deschandol y assistait et vers 18h ils ont entendu des bruits dans le hall d'entrée, une collègue est descendue et s'est trouvée nez à nez avec une quinzaine d'individus, certains cagoulés, qui voulaient aller dans la salle de la conférence pour sans doute saccager. Bien entendu elle a refusé qu'ils entrent, et c’est à ce moment qu’elle s'est fait canarder par des jets d'oeufs de poules par le gang de chasseurs  ! La façade de l'immeuble et le hall d'entrée où avait lieu la conférence ont été jonchés par des douzaines d'oeufs cassés. Le commando de julots s'est retiré au bout de 5 min et la police qui avait été alertée rapidement, n'est arrivée que 3/4 d'heures après ! Plainte a été déposée au commissariat et les naturalistes ont nettoyé les murs et le sol pendant plus d'une heure. SOS-Estuaire va envoyer une lettre de protestation au préfet pour dénoncer une fois de plus l’insécurité provoquée par des bandits du monde de la chasse envers des naturalistes pacifiques.  

Ce lundi 4 février en soirée, la fédération des chasseurs du 76 ne dit pas grand-chose pour relater les dérives des délinquants de leur association de chasse, et pour cause, le président a écrit dans son éditorial d’infos chasse n° 55 de décembre 2012 : " La baie de seine, avec l’écriture d’un nouveau plan de gestion et toutes les incertitudes qui vont avec. Comme promis la fédération des chasseurs sera activement aux côtés des chasseurs de la baie de seine."

PS : On se pose la question de savoir de ce qui ce serait passé si des naturalistes avait jeté des centaines d’œufs sur la façade de la maison de la chasse à Belleville en Caux… ou la fédé a ses quartiers.

Enfin, ce qu’il faut savoir : en France quand le chasseur est mécontent, il casse tout ou presque sur son passage (Rouen, Valencienne, Le Havre, etc.) le synonyme de chasseur est casseur ! 

      agression n1

agression n02

 agression n03les douzaines d’œufs que les délinquants de la chasse ont projetés contre le local où se réunissaient des naturalistes au Havre.

agression n04Voici l’état du local ou les naturalistes étaient en réunion au Havre le 2 février 2013, après l’intrusion d’une bande de houligans du monde de la chasse. 

Partager cet article

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 21:48

n640                              pic épeiche 

n650            grive musicienne

n660            traquet motteux

n670            chardonneret élégant

n680            troglodyte mignon

n690            pic vert

n700            bouvreuil pivoine

n710            linotte mélodieuse

n720            pie bavarde

n730            accenteur mouchet

n740            pigeon ramier

n750            pic vert

n760            merle noir

n770            chardonneret élégant

n780            rougequeue

n790            rougegorge

n800            pic vert

n810            pigeon ramier

n820            accenteur mouchet

n830            geai des chênes

n840            tarrier des prés

n850            rougequeue

n860            linotte mélodieuse

n870            pic vert

n880            pinson des arbres

n890            chardonneret élégant

n900            merle noir

n910            pic vert

Partager cet article

Published by faunesauvage76 - dans © divers oiseaux №5
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 14:45

Minable et répugnante scène orchestrée par des chasseurs, seule espèce «nuisible» qu’il faudra bien un jour réduire à néant ! Tout laisse à présager que ce renard a été tué dans des conditions ignobles, cela c’est déroulé dans les Pyrénées-Atlantiques sur la commune des Aldudes (64). 

À la vue de cette mise en scène, les chasseurs ne devaient pas avoir toutes leurs facultés mentales. Ces arriérés n’ont aucun respect pour les animaux, ce sont de véritables délinquants. Par contre, les tueurs n’ont pas oublié de couper la queue de cette pauvre bête pour se faire remettre une prime à la queue coupée.

Ce macabre montage est véritablement honteux, il devient urgent qu’en France un gouvernement prenne conscience de toutes ces horreurs, cela ne peut plus durer ainsi, nous en avons assez !

Aujourd’hui on ferme les yeux devant la barbarie pratiquée par moins de 2% de la population française, les chasseurs, qui sont eux les premiers nuisibles.

 image blog n0250

 image blog n0300

voilà sur quoi ceux qui nous gouvernent ferment les yeux, la délinquance du monde de la chasse. Nos politiques ramperaient-ils devant ces sous-hommes, qui ne sont en réalité que la lie et le houliganisme de notre société ?

 


Partager cet article

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 20:27

Le carnage continu. Ainsi, samedi 22 et dimanche 23 septembre 2012 un promeneur a été tué par un chasseur, tandis qu’un enfant de 9 ans a été tué d’un coup de fusil à la chasse par son père, non sans oublier le chasseur qui s’est tué avec son propre fusil, ça fait quand même trois morts en deux jours.

La chasse fait beaucoup de victimes. Lors de la saison 2011-2012, 137 « accidents de chasse » ont tété répertoriés en France, ayant fait 43 morts. Parmi ceux-ci, un gamin de 12 ans a été tué par un chasseur de 80 ans, en Seine-Maritime, le 22 janvier dernier, alors qu’il se baladait avec son père non-chasseur sur un chemin. Ce sont 5 enfants qui ont trouvé la mort depuis 2009, tués par des porteurs maladroits de fusil, imbibés d’alcool, inconscients ou fous de la gâchette…

Environ 10% des victimes d’accidents de chasse sont des personnes qui sont étrangères à la chasse (promeneurs, cavaliers, cueilleurs, VTTistes, etc. )

Les responsables du monde de la chasse, les autorités préfectorales et ministérielles ne prennent pas la mesure du problème, tout au plus elles mettent l’accent sur la sécurité au cours des actions de chasse. Les accidents de chasse, pour eux, sont banals, comme dans d’autres activités réputées dangereuses…Bien que 60% des accidents de chasse se produisent le dimanche, les demandes des associations de protection de la nature et des anti-chasse restent lettre morte. Au contraire, on renforce les pouvoirs des chasseurs et on va même jusqu’à pénaliser ceux qui s’opposent à des actions de chasse ! Le copinage a encore de beaux jours.

En concluant des accords avec le ministère de l’Éducation nationale, les chasseurs peuvent aller dans les écoles. Sous prétexte de parler de la Nature aux enfants, il s’agit de faire du prosélytisme et de recruter de futurs chasseurs. Les parents doivent s’opposer vigoureusement à cette pratique. Mettre un fusil dans les mains d’un enfant et lui apprendre à tuer des animaux est monstrueux.

Chaque année, les chasseurs perdent plusieurs milliers d’adhérents, aussi ils mettent en œuvre différentes stratégies pour attirer de nouveaux chasseurs. L’une d’elle consiste à se tourner vers les jeunes en favorisant leur adhésion et l’obtention de leur permis de chasser et différents avantages. Ils se sont baptisés eux-mêmes « les meilleurs écologistes de France » (sic). Ce qui est déplorable, c’est qu’ils sont bien implantés dans les instances dirigeantes : préfectures, assemblée nationale, sénat, etc. quelques fois même au plus haut niveau de l’état, ce qui permet de faire voter des lois en faveur de la chasse et de contenir les opposants. Nous devons lutter contre de telles pratiques.

Une grande enseigne de produits de sport et pro-chasse se sert de la jeunesse pour faire la promotion de leurs produits. Les chasseurs, souvent, essaient d’embrigader leurs enfants à la pratique de la chasse, ce qui explique que les enfants victimes d’un accident de chasse sont souvent ceux qui accompagnent leur père dans des actes de chasse. Imaginons dans quel état d’esprit se trouve une mère qui apprend que son enfant a été tué en chassant, par son père ou un autre chasseur.

 enfant tué n015               regarder ces malades mentaux s’ils se préoccupent de la sécurité !


enfant tué n030

            à la vue de ce panneau, j’en déduis donc que c’est aux enfants et aux promeneurs d’être vigilants, mais pas les arriérés qui ont les armes entre les mains.  

 

enfant tué n020

               ces pervers manipulent leurs armes n’importe comment.

 

enfant tué n025

                                  cette loque humaine fait bien attention à son arme chargée.

 

 

Partager cet article

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 16:50

© vidéo sur la faune sauvage en Normandie 2010- 2012 par jean Marie et anne Marie Hardouin

http://www.naturesauvage76.com

© Musique de Stephan Sicard (logos)

titre du CD  « le royaume des anges »

http://www.logos-musique.com

 

copyright : Jean Marie et Anne Marie Hardouin – tous droits réservés

Reproduction interdite.

Partager cet article

30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 14:57

Le 14 juillet au soir en Seine-Maritime, au Havre exactement, un chasseur complètement bourré (ce dernier avait fêté la fête nationale en engloutissant une dizaine de bières) s’est mis à tirer un peu partout avec son arme.

 Eh oui ! ces dangereux individus que l’on appelle « chasseurs, milice de nos campagnes » sont armés. Celui-ci justement, 40 ans et chasseur depuis 22ans, était posté sur son balcon quai de Lamblardie. Avec sa carabine il aurait tiré 13 cartouches, alors que de nombreuses personnes marchaient dans la rue, ce qui aurait pu être dramatique. Ce sont fort heureusement deux lampadaires qui ont fait les frais de ce chasseur armé et en état d’ébriété ! Cependant, on ne sait pas s’il y avait des Goélands ou des Pigeons sur les lampadaires…

Il faut savoir que récemment des oiseaux ont été retrouvés morts dans cette même ville, voici ce qu’a écrit Paris-Normandie le 5 juillet 2012 : (en l’espace de deux semaines, deux goélands ont été retrouvés morts, vraisemblablement tués par balle, au Havre, Seine-Maritime)

Le milicien est passé de justesse au travers d’une détention provisoire, il a quand même été placé sous contrôle judiciaire et devra s’expliquer le 14 aout devant les juges. Dans l’immédiat son arme a été saisie, et son permis sur le point d’être annulé par la sous-préfecture.

Ce sera nul doute encore un chasseur en moins pour la prochaine saison de chasse, déjà que depuis plusieurs années les effectifs sont en chute libre, de 16 000 chasseurs en Seine-Maritime il y a cela plusieurs années, ils ne sont guère plus aujourd’hui qu’environ 14 500 : il n’y a pas que la neige qui fond chaque année, c’est également le cas pour les chasseurs !

PS :  Le chasseur est un individu dangereux, début 2012 en Seine-Maritime (à Mesnières-en-Bray) un enfant de 12 ans a été tué par un chasseur d’une balle dans la tête, c’était malheureusement le troisième en France, mais aussi près de 80 personnes ont été tués, et des centaines blessées par des chasseurs pendant les deux dernières saisons de chasse : quand je dis que ces types sont extrêmement dangereux, je n’ai pas toujours tort…


n01 goéland lampadaire copieGoéland sur un lampadaire dans la ville du Havre.

 

goéland blog n100 Goéland mort sur un toit dans la ville du Havre.

 

goéland mort n150Goéland tué d’un coup de carabine par un individu (sur la radiographie l’on distingue nettement le projectile) également dans la ville du Havre.

 

n030 goélandun autre Goéland sur un lampadaire, toujours dans la ville du havre.   

Partager cet article

Published by faunesauvage76 - dans © chasseur ivre au Havre
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 19:17

blog n05

 

blog n10

 

blog n15

 

blog n20

 

blog n25

 

blog n30

 

blog n35

 

blog n40

 

blog n45

 

blog n50

 

blog n55

 

blog n60

 

blog n65

 

blog n70

 

blog n75

Partager cet article

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:04

Dimanche 22 janvier 2012, un enfant de 12 ans a été tué par un chasseur. Il était assis à l’arrière du quad de son père qui participait à une randonnée avec d’autres quads sur un chemin forestier. L’équipée longeait, semble-t-il, un bois où se déroulait une battue près de Mesnières-en-Bray (76). Le garçonnet a reçu une balle dans la tête alors que son père interpellait un des chasseurs, un octogénaire qui participait à la battue. Celui-ci a été placé en garde à vue en attendant qu’une enquête détermine les conditions dans lesquelles a eu lieu ce drame.

Cette tragédie pose à nouveau les problèmes que pose la chasse lorsqu’elle est pratiquée par des gens dangereux lorsqu’ils ont un fusil dans les mains. Le monde de la chasse se glose de la diminution des accidents de chasse, année après année, mais il oublie de dire qu’il y a de moins en moins de chasseurs en France !  Pour mémoire, pendant la saison 2009-2010, il y a eu 19 tués et 164 blessés. Cela n’empêche pas certains chasseurs de « former » leurs enfants en les emmenant avec eux à la chasse…

Beaucoup de victimes de chasseurs sont des promeneurs, des ramasseurs de champignons, des cueilleurs, vététistes, cavaliers, etc. qui ont pris des plombs au cours de leur activité. Aucun autre loisir n’est aussi meurtrier !
 

Face à ce problème, l’inertie des gouvernements est gravement coupable. En 2000, une loi chasse imposait que le mercredi soit un jour de non-chasse. En 2003 la nouvelle ministre de l’Environnement, Roselyne Bachelot, sous la pression des chasseurs supprimait cette mesure…En février 2010, l’ASPAS remettait à Mr Borloo une pétition de 262 000 signatures (Livre noir de la Chasse/P. Athanase-ASPAS) demandant l’interdiction de la chasse le dimanche : aucune suite n’y a été donnée ! Si cette interdiction avait été adoptée, le garçonnet de Mesnières-en-Bray serait encore vivant. Combien de victimes faudra-t-il encore pour qu’on examine ce problème. Le laxisme, la désinvolture, la complicité et l’incompétence des différents ministres de l’Écologie sont effarants, alors  que l’on dépense des millions pour d’autres causes, afin de réduire le nombre de morts.

Prodiguer des cadeaux au lobby de la chasse, capituler devant leurs demandes, notamment pendant les périodes préélectorales, n’influe en rien sur les bulletins déposés dans les urnes.
Les pays voisins de la France sont plus intelligents, et prennent des mesures qui permettent à la population de profiter de la Nature, sans crainte de recevoir des projectiles. Les chasseurs ne représentent que 2 % à peine de la population française et se sont eux qui dictent leur loi aux 98 % restants : c’est aberrant !

Ci-dessous, quelques exemples de chasseurs en Seine Maritime sur la commune de saint-ouen du breuil et dont le comportement irresponsable peut se traduire en « accident » mortel

 

enfant n10

 

enfant n15

 

enfant n25Sur cette image, le fusil qui est en équilibre est chargé de deux cartouches, ( voir ci-dessous) je n'ose m'imaginer de ce qu'il adviendrait ci le fusil tombait à terre en ce refermant... ce chasseur est de la Seine-Maritime.

 

n50 copie

Fusil chargé de cartouches en équilibre sur les épaules d’un chasseur de Seine-Maritime, ce demeuré au comportement dangereux à même les mains dans les poches. De toute évidence, ce branquignol n’a que faire des « soi-disant règles de sécurités ».


Partager cet article

Published by faunesauvage76 - dans © "accident" de chasse
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 00:00

L’association Allier Nature s’est interrogée, il y a quelques mois, sur ce qu’on appelle « prime à la queue de Renard » et on pensait qu’elle avait disparu depuis une vingtaine d’années. Cette prime était versée à ceux qui présentaient à la Mairie une queue de Renard, après avoir abattu l’animal. La fédération de chasse du département a décidé de remettre à l’ordre du jour cette fameuse prime. Allier Nature a interrogé la Ministre de l’Environnement pour savoir si cette prime, maintenant versée par les chasseurs était légale : pas de réponse...(c’est bien connu, avec le monde de la chasse la ministre fait le mort).  En enquêtant sur cette action au niveau national, il s’est avéré que certaines fédérations départementales versaient cette prime et, cerise sur le gâteau, la fédé du 76 verse cette prime non seulement pour les queues de Renards, mais aussi pour des queues de mustélidés (Putois, Fouine, Belette ), pourtant, l'arrêté ministériel du 29 avril 2008 relatif à la protection et à la commercialisation de certaines espèces de mammifères sur le territoire national interdit « la mutilation, la détention, le transport, la naturalisation, le colportage, la mise en vente, la vente ou l'achat, l'utilisation commerciale ou non de la fouine, de la martre, de l'hermine, de la belette et du putois » (le Renard n’est pas un mustélidé).

L'article R.427-8 du Code de l'environnement interdit au délégataire d'une autorisation de destruction d'animaux nuisibles de percevoir une rémunération pour l'accomplissement de sa délégation.

Aussi, le Conseil général de l’Ain a-t-il versé 4122 euros pour alimenter la prime du 2° trimestre 2009. Pire encore, en 2011 la fédération de l'Ain aurait perçu la somme exorbitante d’un montant de 21482 euros pour verser la prime. Pas mieux par chez nous, car la fédération des chasseurs de Seine–Maritime verse depuis de nombreuses années la prime dite « à la queue » et annonce sans scrupules dans son bulletin de juin, un ramassage des « témoins de capture » (Renards + mustélidés) dans le département… En 2009, la fédé du 76 a versé 44099 euros aux piégeurs, déterreurs, et chasseurs qui ont exterminé 8868 Renards, 925 Fouines, 149 Putois, 469 Belettes + 19262 Corvidés. La fédération du Pas-de-Calais verse également une prime "à la queue de renard", son montant serait d'environ 12 euros. Une épouvantable hécatombe rémunérée ! Il faut noter que des lieutenants de louveterie récupèrent eux aussi les queues de Renards, pourtant ces derniers sont censés être des bénévoles... 

Personnellement, avec une jumelle infrarouge j’ai vu un lieutenant de louveterie tuer en pleine nuit un renard (à Saint-Ouen du breuil, près de la ligne de chemin de fer) ensuite, une fois l’animal tué, il lui a coupé la queue avant de l’enterrer dans un champ, nuit du 10 au 11 février 2009 (Voir l’image).

Des Conseils Généraux versent d’autres subventions au monde de la chasse :

       -  en 2010 le Conseil Général du 76 a versé 30 000 euros à la fédé76, par le truchement de conventions, par exemple pour compter le petit gibier, c’est complètement délirant !

 -  le Conseil Général du 76 a également versé à la fédé76 une autre subvention de 5000 euros qui a servi à l’organisation d’un festival animalier.

Une pétition circule sur internet et a recueilli pour l'instant plus de 10 000 signatures.

L’ampleur du problème mérite qu’on s’y attarde. Des juristes examinent les textes législatifs à la loupe, pour éventuellement engager une action judiciaire à l’encontre des chasseurs.

Une fois de plus les chasseurs piétinent la loi et avec la complicité d’instances dirigeantes, ce qui est inacceptable.

Ces opérations, en partie illégales, ne sont pas mises sur la place publique, et pour cause !

 n260 renard louveterieCe renard à été tué en pleine nuit par un lieutenant de louveterie. Par la suite, il lui a coupé la queue avant de l’enfouir sur place. 

 

n265 renardeauCe renardeau a été massacré et noyé (commune de Saint-Ouen du Breuil 76890 ) ensuite le déterreur lui a coupé la queue pour toucher la prime de la fédé du 76. 

 

n270 renardeauCet autre renardeau a eu le crâne défoncé contre un arbre (commune de Saint-Ouen du Breuil 76890) ensuite le déterreur lui a coupé la queue pour toucher la prime de la fédé du 76.

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog de jean marie et anne marie
  • Le blog de jean marie et anne marie
  • Contact

visiteurs depuis le 15.03.08

Catégories